SPIP Blog

Du logiciel libre et de la tendresse

Accueil > Ailleurs > Des sites en SPIP > Bilan du premier tour : les SPIPistes balayés dans les urnes

Bilan du premier tour : les SPIPistes balayés dans les urnes

lundi 23 avril 2007, par shiraz

25 % des candidats à l’élection présidentielle française étaient de fiers SPIPistes. L’institut SPIP-o-Scope avait d’ailleurs émis le scénario d’un second tour Joomla-SPIP les doigts dans le nez.

Hélas, ces prévisions ont été déjouées par les électeurs, qui se sont déplacés en masse pour faire un « vote utile [1] », ne permettant pas au parti SPIPiste de s’assurer la place qui aurait dû être la sienne, au second tour.

Par ordre d’arrivée dans les résultats provisoires du ministère de l’intérieur :
— Olivier Besancenot (SPIP 1.9.1, nombreux plugins, 4,38 %)
— Marie-Georges Buffet (SPIP 1.9.1, W3C/Tidy activé, 1,91 %)
— José Bové (SPIP 1.9.1, 1,4 %)

Désireux de récupérer le vote SPIPien, les candidats qualifiés pour le second tour ont tous deux tendu la main, dans la soirée, aux candidats sous SPIP.

Arrivé en tête grâce à son CMS propriétaire, le candidat méchant moderniste N. S. a clairement pris position pour les brevets logiciels, la formation des jeunes à la programmation (de macros Word) et le flicage la sécurité de l’internet ; de son côté, la candidate centre-gauche rassembliste S. R. a tenté de conserver le vote de la chienlit des internautes comme BoOz en s’engageant à ne pas punir ce dernier pour le spam causé avec SPIP-Listes : « Les inventeurs d’un logiciel ne peuvent être tenus pour responsables des actes illicites commis à l’aide de leur outil. »

Tout un programme !


[1... et, espérons-le, agréable.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.