SPIP Blog

Du logiciel libre et de la tendresse

Accueil > Développement > La Vérité sur le 3 septembre

La Vérité sur le 3 septembre

vendredi 3 septembre 2010, par Le concombre masqué

Non, SPIP n’est pour rien dans la grande panne de l’Internet du 3 septembre 2010. SPIP-Blog a mené l’enquête. Et révèle, en exclusivité, ce qui s’est réellement passé et le nom du vrai coupable.

Ce matin à 05h20, tous les sites SPIP se sont tus. Simultanément. De ce grand silence, on entendit progressivment monter les lamentations d’un, puis de deux webmestres, rapidement rejoints par une foule de spipeurs au bord de la crise de nerfs : « Mon site SPIP ! Mon site SPIP ! » Misère, misère...

JPEG - 51.1 ko
Un précédent, sur l’atoll de Bikini (1946)

Toute cette douleur était provoquée par la disparition collective et soudaine des articles, de tous les articles, qui s’étaient fait la malle pour rejoindre les limbes de l’espace privé. Qui est le coupable !?!

À rebours de tout semblant de vérité, la documentation officielle prétend qu’il s’agissait d’un BUG. Non ! Notre enquête nous permet de démontrer que la terrible justification de ce déchaînements des forces obscures ne réside pas dans SPIP, non ! Mais, dans l’arithmétique !

Oui, nous osons le dire ici, avec l’aide des meilleurs experts en architecture informatique, la source du mal se trouve dans un chiffre : 32. Trente-deux — j’épelle ton nom — bits. 32 malheureux bits, pas assez nombreux sans doute pour supporter la fougue visionnaire de SPIP — lequel rêve d’un temps débarrassé de toute contingence binaire, s’étalant à l’infini sans jamais percuter le mur, le grand mur, le formidable mur du 19 janvier 2038.

Eussent-ils été 33, ces bits, SPIP aurait passé sans anicroche le cap du désormais tristement célèbre 3 septembre 2010.

Qu’on se rassure ; SPIP a montré ses capacités d’anticipation en pointant du doigt, 27 ans à l’avance, le terrible bug de l’an 2038. Et, s’il avait été en ligne en 1990, nul ne peut douter désormais qu’il aurait permis de démystifier avec dix ans d’avance le soi-disant « bug de l’an 2000 », épargnant ainsi des milliards d’euros à l’industrie mondiale.

Ça s’appelle avoir un coup d’avance. Eh ouais, mon pote !

Messages

  • Gloire à Spip ! Gloire à ses développeurs ! Gloire à l’auteur de cet article : la vérité au grand jour.
    Bravo.

  • Du journalisme rapide, profond, intéressant, documenté... Que demande le peuple ?

    Une seule chose en fait : en cette époque où chacun de nous souhaite(ra) inconsciemment renoncer à sa vie privée et TOUT voir affiché sur Fassebouque et consorts :

    Que l’on démasque le concombre pardi !

    Sus à l’âne aux nids mats !

  • Merci aux devs, plus rapides que l’éclair et plus brillants que la science infaillible du chiffre ! Merci SPIP.

  • @Suske le concombre ne se démasque pas, il se pèle

  • Quelle banane ce concombre ;-)

  • On pourra dire à nos enfant, j’y étais !

  • Merci les devs SPIP ! On l’a échappé belle car au train où vont les choses ...

  • avec un hébergement sur le BULL Gcos8 il n’y aurait pas eu de pb vu que le mot est de 36bits

  • Ceci dit, c’était quand même un vieux bug de chez bug et totalement dû à la programmation de SPIP.

  • Dis-donc, l’anonyme du 4/9 à 9h19, de quels arguments disposes-tu, alors que je viens de faire la démonstration éclatante que c’était la faute au chiffre 32 !

  • peut-être crois-tu à la vérité officielle du site officiel mouhahhahahhahah

  • Ce que j’aime dans ce bug, c’est le log du commit qui l’a introduit :

    « D’après l’Oracle, la fin du monde aura lieu avant l’an 9999 puisque le 31 décembre de cette année n’existe pas. Puisqu’en peut donc en dire "Il n’y a plus rien", on remplace par dans dix mille ans, pour fêter au passage l’inauguration tant attendue d’une place Léo Ferré à Paris. »

  • @Fil : dites-le au peuple, cher ami, dites-le au peuple...

    Personnellement, je le préfère non pelé et non démasqué, mais émincé et poêlé avec de menus lardons puis lié en fleurette et disposé sur d’al dente tagliatelles agréablement saupoudrées de parmesan. Mais bon, tout est une question de point de vue.

    Tous comptes faits, non. Je préfère la courgette.

    « Bis repetita Cucumis sativus Cucurbitae pepo substituant », comme disait l’autre.

  • comment ce fait il que le spip 2.0.x n’ont pas été touché par le pb ?

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.