SPIP Blog

Du logiciel libre et de la tendresse

Accueil > Communauté > Rencontres IRL > Petit résumé non technique d’un week-end SPIP

Petit résumé non technique d’un week-end SPIP

lundi 26 janvier 2009, par Alexandra

Dans nos provinces manger sushi c’est pas évident, surtout à Lyon, ville qui se gausse de sa gastronomie. Alors quand Ben a dit « on va se réunir vendredi soir, rendez-vous au japonnais », vous pensez bien que ma première réaction a été de prendre un billet de train !

Il s’est trouvé qu’azerttyu et moi nous prenions le même train. Nous n’avons pas pu nous rejoindre car nos wagons ne communiquaient pas. On s’était donc dit rendez-vous à l’arrivée en tête de train, et là surprise ô combien merveilleuse, un comité d’accueil nous attendait !

Ben-spip, Sarkasmel, Cédric et Arno étaient là ; ils avaient passés la fin d’après midi rue Moreau, tout près de la Gare de Lyon. On s’est donc mis en route vers le japonnais Momji près de bastille. La maison nous a offert une coupe de champagne le temps d’attendre les autres. BoOz, Fil, puis tetue et Marcimat, qui avaient passé l’après-midi ensemble nous ont rejoint, Esj, Yannick aussi, l’incontournable organisateur des apéros SPIP parisiens aux Métallos. Certains s’y étaient même vu déjà la veille, et Marcimat et Ben avaient même pu rencontrer Potter, ce jeune geek tout juste lycéen, dont les progrès fulgurants en SPIP nous émerveillent chaque jour un peu plus.

Ca y est nous étions tous là ou presque, tous contents de nous retrouver. Pour certains on ne s’était pas vu depuis la rencontre des Grottes au printemps dernier. Arno a dégainé son appareil photo pour prendre de très beaux portraits, et les sushis, makis, brochettes sont arrivés.

Brefs, gentils trolls, débats, discussions passionnées sur l’avenir de SPIP, on n’a pas vu le temps passé. Il a fallu quitter la salle pour cause de fermeture, et comme il était déjà trop tard pour les derniers métros, on s’est alors dit soyons fou, allons boire un dernier verre autour d’une table ronde, encore plus propice aux discussions. Puis le bar lui aussi a fermé.

La plupart d’entre nous dormions chez Sarkasmel à Antony. Les autres sont rentrés dans leurs lieux respectifs en se donnant rendez-vous le lendemain chez Eric.

Samedi matin James arrivait Gare Montparnasse. Eric est donc venu nous chercher, James, Booz et moi pour rejoindre son domicile, où quasiment tout le monde se trouvait déjà. Kent1 le courageux est arrivé en vélo.

Autant vous dire que certains dormaient encore, d’autres avaient un peu la tête dans le chou. Le seul qui semblait vraiment péter la forme était le petit chien, très marrant, dénommé TWIX.

Sarkasmel et Sophie son épouse étaient au fourneau en train de nous mijoter une tacos party, guacamole et autres joyeusetés mexicaines.

Ensuite une liste des points à aborder a été dressée, je vous renvoie aux articles plus techniques pour en savoir le contenu, et le débat passionné autour de ces différents points a commencé.

Puis on a mangé, on a bu, rigolé, discuté, goûté, dans une ambiance très chaleureuse. XDjuj nous a rejoint, il brûlait d’envie de voir dans la vie réelle, ceux qu’il rencontre sur l’irc, puis ESJ.

Et la soirée a continué, la plupart d’entre nous ont encore passé la nuit sur place, et le dimanche tout le monde à regagné ses pénates, boostés d’une formidable énergie que provoque ces rencontres SPIP, dynamisés pour l’évolution de SPIP qui s’oriente vers une liposuccion du Core.

Messages

  • SPIP, c’est pas beau, c’est people :D

    Merci pour ce compte-rendu en dehors des sentiers spipiens Alex ;)

  • C’est donc pour ça que spip-blog a cette tête là depuis quelques temps. C’est le restant de guacamole qui est parti dans les CSS ?

    Plus sérieusement, ravi de voir toute cette énergie autour de spip et qui présage d’un bel avenir.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.