SPIP Blog

Du logiciel libre et de la tendresse

Accueil > Communauté > Rencontres IRL > SPIP Coding Party Lille 2011

SPIP Coding Party Lille 2011

vendredi 13 mai 2011, par tetue

Une nouvelle version où tout est possible, SPIP 3, s’apprête pour fêter les dix ans d’existence du projet. Compte-rendu de la dernière Coding Party.

Cinq ans après la première coding party lilloise, où en est SPIP ? Le fork Agora a fini par mourir de sa belle mort et SPIP prépare une énième version majeure. Le week-end a commencé par la découverte de la version en cours de développement, SPIP-svn.zip, qui est assez aboutie pour être essayée, si bien qu’on a fait le choix du numéro de version, aussitôt cafté par GusLeLapin : le conseil révolutionnaire a voté : ce sera #spip 3.0 !
On compte donc sur vous pour tester et signaler les dysfonctionnements.

Interface graphique : tout est possible !

Commençons par ce qui se voit tout de suite : très attendue, l’interface rédactionnelle qui a tant souffert d’immobilisme, semble n’avoir pas changé... Mais ne vous fiez pas aux apparences, car tout est désormais possible puisque l’espace privé est entièrement squelettisé.

JPEG - 23.3 ko
Icônes proposées par Sébastien Desbenoit

L’espace privé adopte notamment le nouveau bandeau de navigation qui mature depuis deux ans et pour lequel de nouvelles icônes se dessinent. Vous pouvez déjà l’essayer avec un autre jeu d’icônes en ajoutant $GLOBALS['theme_prive_defaut'] = 'cowmix'; dans votre fichier mes_options.php, sympa !

C’est certainement parce que tout devient possible que nous passons une bonne part du week-end à échanger, tous ensemble, sur notre « espace privé », sur nos usages, forcément différents, en essayant notamment de revaloriser le contenu de la page article comme dans ce vieux proto qu’on réétudie donc. Chouette réflexion collaborative sur l’interface, qui est aussi l’occasion de se rappeler ce qu’est SPIP...

Un core, moults plugins... comment distribuer ?

PNG - 284.3 ko
Liste des extensions de SPIP 3

SPIP a fait la cure d’amaigrissement annoncée [1], longue et laborieuse, mais au final très ravigotante. Extraites du core, une bonne vingtaine de fonctionnalités dont les forums, les brèves, la barre typo ou les statistiques, sont désormais distribuées en « extensions », développées sur la Zone, qui est plus largement ouverte aux contributions.

Pour éviter la pagaille, la nécessaire réflexion sur les « distributions » de SPIP et ses plugins est bien avancée. Ce morcellement nécessite un outil de gestion des traductions, « LangOnet », car n’oublions pas que SPIP est très multilingue. Un gros travail de rationalisation est entamé autour de « SVP », aidé d’une nouvelle « DTD », encore en discussion. Le tout alimenterait un chargeur auto de plugins, dont « STEP » est un premier prototype, pas encore très ergonomique mais bel et bien fonctionnel. Autant de gros chantiers !

De mon côté, j’ai bien avancé dans ma déconstruction des squelettes par défaut, ironiquement appelée « distroy », avec base de démarrage (pour webmestre) et bientôt une base de test (pour les dev), et surtout l’élaboration d’un framework CSS dynamique soucieux de typographie. Mon objectif secret est de proposer un kit statique qui permette, aux devs front, graphistes et intégrateurs, d’amorcer un projet de site SPIP et d’y participer, sans être obligé de l’installer. Mais chut !

Dix ans, quel bel âge !

#spip a dix ans ! pff, je me sens vieille... tweete Supergeante qui est vraisemblablement la plus ancienne contributrice de l’assemblée. Ce n’est qu’à la fin du week-end, qu’on réalisera, un peu incrédule, qu’aucun fondateur du projet n’était présent... et que ça n’empêche pas SPIP de continuer son petit bonhomme de chemin, tendrement, avec qui veut, comme en témoigne Marc :

« jamais je n’avais eu la chance, le plaisir de participer à une telle séance de travail.
Écoute, patience, générosité, aspiration à la perfection, compétence technique...
De tout cela en quantité pendant deux jours.
J’en suis resté presque muet..

D’une salle de classe, jusqu’alors, au bout de dix minutes, fallait que je m’évade.
Y rester une heure m’était une torture.
Là, ce dimanche, ce 1er mai, je voulais pas en perdre une goutte, j’aurais bien voulu que ça dure encore. »

Alors oui, merci à toutes, à tous et à SPIP !


[1] Le but visé est de faire maigrir SPIP en passant hors du core
tout ce qui peut l’être, et en permettant à plus de monde de participer au
développement (regarde ce qui se fait sur SPIP zone !) sans perturber la
stabilité de l’ensemble, et en mettant fin au monolithisme actuel
disait Fil début 2006. Lire aussi : SPIP Core : tout change, rien ne change !, par Cédric, 2009.

L’événement était annoncé sur SPIP-Party et l’on trouvera quelques photos sur Flickr regroupées sous le tag « spipcoding ».


Voir en ligne : http://romy.tetue.net/spip-coding-p...